Go back

Ulrich Ebert

Ulrich Ebert

Ulrich Ebert est né en 1947 à Welzow (Land du Brandebourg). Après son baccalauréat, il étudia à partir de 1967 les techniques de la haute fréquence à l'Université de Dresde. Il qualifia la répression du Printemps de Prague par les troupes du Pacte de Varsovie en 1968 d'"invasion". A la suite de quoi, il fut dénoncé par un camarade de classe.

L'arrestation suivit immédiatement, soit le 24 août 1968, pour "dénigrement de l'Etat". Il fut alors retenu plusieurs mois au centre de détention provisoire de Dresde. En décembre 1968, le tribunal du district de Dresde le condamna à 18 mois d'emprisonnement. Sur la base légale d'une inégalité de traitement, sa mère fit directement appel à Walter Ulbricht, alors dirigeant du pays et secrétaire général du SED (Sozialistische Einheitspartei Deutschlands, Parti socialiste unifié d'Allemagne de l'Est). Elle avait entendu à la radio RIAS (Rundfunk im amerikanischen Sektor), une radio qui a servi de lien culturel entre les deux Allemagnes, que Florian Havemann, le fils de 16 ans du célèbre opposant Robert Havemann, accrochait, en solidarité avec les manifestants en Tchécoslovaquie à l'appartement de ses parents dans le centre de Berlin, un drapeau tchèque peint à la main. Le jugement de Florian Havemanns avait été quelque temps plus tard transformé en une peine avec sursis.

Ulrich Ebert fut alors libéré au début de février 1969 sans commentaires et sa peine commuée en une condamnation avec sursis, à la suite d'une décision rendue par la Cour suprême de la RDA. Il dut toutefois s'acquitter de son service militaire de 18 mois. Au début de l'année 1973, il put reprendre un cours par correspondance en génie mécanique à l'école supérieure technique Rudolf Diesel à Meissen (Saxe). Jusqu'en 1990, il travailla au siège de la centrale électrique de Jänschwalde (proche de Cottbus), connue pour son lignite. Une pension de victime lui fut toutefois refusée en raison de 10 jours de détention manquants... Depuis 2012, il guide les visiteurs du mémorial de Berlin-Hohenschönhausen.