Go back

Erhard Neubert

Erhard Neubert

Erhard Neubert est né en 1946 à Suhl (Land de Thuringe). Après un apprentissage comme pâtissier, il postula sur un bateau de la Confédération des syndicats allemands (FDGB, Freier Deutscher Gewerkschaftsbund, étroitement liée au parti de l'Etat est-allemand, le SED, Sozialistische Einheitspartei Deutschlands, Parti socialiste unifié d'Allemagne de l'Est). Mais sa candidature fut refusée au motif d'"un manque de maturité sociale". Aussi, en octobre 1964, entreprit-il de fuir la RDA. Son projet, toutefois, échoua. Il fut arrêté et condamné à un an et sept mois de prison.

Neubert purgea sa peine dans l'établissement pénitentiaire de Berlin-Rummelsburg, puis libéré en juin 1966. Six ans après sa détention, il reçut un avis d'incorporation de l'Armée populaire nationale (NVA, Nationale Volksarmee). Mais, suite à la répression du Printemps de Prague par les troupes du Pacte de Varsovie en 1968, il refusa en donnant les raisons pour lesquelles "jamais il ne pourrait servir au sein de la NVA". Suite à ses déclarations, il tenta alors de fuir en avril 1972 vers la Hongrie. Il fut une nouvelle fois arrêté et en octobre de la même année, remis en liberté grâce à une amnistie. Sa demande de sortie du territoire de la RDA fut validée en 1974, et il put enfin déménager à Berlin-Ouest. Là, il travailla comme pâtissier dans un grand magasin. Depuis 2009, il guide des groupes de visiteurs au mémorial de Berlin-Hohenschönhausen.