Go back

Ernst Ewald

Ewald Ernst

Littérature

  • Ernst, E.: Ein guter Kampf. Fakten, Daten, Erinnerungen 1945-1954 (1998)
  • Fricke, K. W., Steinbach, P., Tuchel, J. (Hg.): Opposition und Widerstand in der DDR, S. 25-30 (2002)

Né en 1921, ce dessinateur industriel, en octobre 1945, était membre de la toute nouvelle CDU (Christlich Demokratische Union). A partir de 1946, il travailla pour les besoins du directeur Jeunesse de l’organisation régionale en Provinzsachsen (aujourd’hui, la Saxe-Anhalt). La même année, il incorpora la liste électorale du Land de la Saxe-Anhalt et devint le président du groupe politique.

Après avoir été dans un premier temps entendu à l’administration militaire soviétique en Allemagne (SMAD, Sowjetische Militäradministration in Deutschland), il est arrêté devant chez lui, puis, après plusieurs séjours dans différentes prisons de la NKDW (Narodnyï Komissariat Vnoutrennykh Del), il fut transféré sous prétexte d’espionnage au centre de détention provisoire soviétique de Berlin-Hohenschönhausen. Jusqu’en novembre 1948, il fut placé en isolation totale dans la partie appelée "U-Boot" (sous-marin) de la prison. Dans sa cellule sans fenêtre se trouvaient uniquement un seau et un lit rudimentaire en bois, sur lequel il lui était interdit de s’allonger durant la journée. En guise de couverture, il n’avait à sa disposition que son manteau. Outre son isolement, il fut maltraité en étant obligé de rester debout dans un cachot à bas plafond ; il dut par ailleurs subir des interrogatoires debout, tandis quel l'alimentation et la lessive de son linge étaient épisodiquement supprimées.

En décembre 1948, le tribunal militaire soviétique le condamna finalement à 25 ans de travaux forcés. Il fut ensuite conduit dans la prison de Bautzen. Après cinq années de détention, il en fut retiré dans le cadre d’une amnistie obtenue à l’Ouest. Après son expulsion vers l’Allemagne de l’Ouest, il démarra à Bonn en janvier 1954 une carrière de fonctionnaire.

Au total, plus de 1.500 démocrates-chrétiens furent condamnés en Allemagne de l’Est entre 1946 et 1961.